Mobilisation nationale ?

Je ne me résous pas à l’indifférence… J’ai bien conscience de sembler naïf ou « gentil » mais je persiste !

Dans mon précédent post, d’une manière très viscérale et immédiate, j’essayais de dire l’importance du plan Borloo. Pas de telle ou telle mesure, pas par une analyse fine de ce qui était nouveau ou non, juste l’importance et l’urgence de la démarche globale. Avec le soutien immédiat de Jean-Pierre Worms et d’Alain Caillé, un texte très court a été rédigé et proposé à la signature dans nos réseaux. Une trentaine de personnes, intellectuels, entrepreneurs civiques, responsables associatifs ont accepté de le signer et Libération l’a mis en ligne sur son site. Beaucoup d’autres sont déjà prêts à le signer. Je vous invite à le faire aussi.

Je sais que cet engagement explicite posera problème à certains lecteurs. Ce blog n’est pas un lieu de militance et ne va pas le devenir. Ce qui m’importe à travers cette prise de position, c’est de contribuer – très modestement, j’en ai conscience – à une possible « mobilisation nationale ». Non pas en faveur de tel ou tel mais dans l’espoir que nous réussissions collectivement à maintenir notre « commune humanité ». Les ferments de haine de l’autre, de repli identitaire sont tellement virulents ! L’indifférence au monde commun des plus privilégiés est tellement exacerbée ! Parler de « commune humanité », hélas, ne va plus de soi. Je ne m’y résous tout simplement pas.

Il y a un moment, on se dit qu’on ne peut plus se contenter de lire les journaux et de dire « décidément, le monde va dans le mur ! » Le monde c’est nous, non ?

 

 

4 réflexions sur « Mobilisation nationale ? »

  1. D’accord avec toi, Hervé ! Le fossé se creuse entre les optimistes, les « faiseux », d’une part, (de plus en plus nombreux mais pas assez médiatisés et pas assez fédérés), les « pervers », « profiteurs », « abuseurs de pouvoir » sans scrupule, d’autre part, (qui ont souvent plusieurs casquettes et commencent à être inquiétés… mais attention aux chasses aux sorcières !) et enfin ceux qui, entre les deux, majoritaires…, n’osent pas agir ou sont terrifiés, prêts à tous les extrémismes, par ignorance surtout… Il faut avant tout rassurer par l’exemple, donner à ceux-ci espoir et connaissance, en commençant par la confiance en soi et en l’autre ! Et refuser de fermer les yeux, catégoriquement ! Mais comment le faire avec les dérives politiques actuelles, partout dans le monde ? L’éducation est un long chemin ! Faisons notre part ! Je suis d’accord !

  2. Précision : dénonçons les actes inadmissibles plus que les personnes et surtout faisons connaître et valorisons les exemples positifs qui rendent heureux car pleinement humain !

  3. bien d’accord pour un sursaut national ! urgent !
    http://www.liberation.fr/france/2018/05/02/mardi-j-ai-participe-au-black-bloc-parisien_1647381
    quand je lis dans le même Libération ce témoignage d’un Black Bloc, je suis tellement anéantie devant tant de rien, no future – c’est à pleurer dans nos démocraties de voir ces énergies mises au service de .. ? Les personnes injustement traitées en font les frais, la jeunesse qui ne peut pas monter dans le wagon de la société, les pauvres, les invisibles c’est eux qui au final en font les frais.
    Maintenant « ils s’organisent « ?
    eh bien nous aussi, sans cagoules, avec autant d’énergies ( maîtrisées ) on va s’organiser pour une transition démocratique autour de cet effort national avec la contribution des bonnes volontés. Merci pour l’effort de rassemblement – pétition signée !
    ( je lis Hélène l’Heuillet – https://www.franceculture.fr/oeuvre/tu-hairas-ton-prochain-comme-toi-meme pour comprendre)

  4. J’ai signé la pétition pour le Plan Borloo car j’en ai assez des injonctions prétentieuses et dominatrices de préservation de la planète, qui s’en sortira bien toute seule à long terme, alors que c’est notre civilisation qui est menacée. L’Homme avec un grand H. Et ça commence dans nos quartiers, tout comme dans nos campagnes d’ailleurs. C’est intéressant de noter que c’est le même homme qui s’est investi du grand projet d’électrification de l’Afrique (http://www.energiespourlafrique.org/) qui est d’une lumineuse clairvoyance stratégique et humaniste. A y regarder de près, les 2 sujets sont bien liés. L’Afrique est l’avenir de l’Europe et de la France en particulier. Les flux de populations sont prévisibles, nécessaires et incontournables. Seules, des actions concertées à chaque bout du flux et dans les 2 sens permettront un métissage paisible et équitable. Pour ça il faut « en » avoir; et Borloo en a bien 2 et bien accrochés. Je parle des o bien sûr :))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *