Pourquoi Persopolitique ?

Associer Perso et Politique peut surprendre ou agacer. Ne souffre-t-on pas justement d’un repli individualiste ? La politique ne doit-elle pas avant tout redonner le sens du collectif ? Mon point de vue est qu’il faut penser la politique pour qu’elle tienne enfin compte de la SOCIETE DES INDIVIDUS sans virer vers ce que Rosanvallon appelle l’impolitique.

Ce blog est  une tentative pour concevoir une approche de la politique qui mobiliserait les ressources de ce que j’ai appelé la « citoyenneté entreprenante ».

Partir des personnes, voir comment elles peuvent participer au bien commun, concevoir des politiques publiques qui mobilisent les ressources de la société, voilà mon fil conducteur.

On comprend donc qu’on est TRES LOIN de la politique médiatique, de l’analyse des faits et gestes des personnalités politiques. La presse ne sait plus que disséquer petites phrases, brouilles et arrière-pensées de nos dirigeants. Ça ne sert rigoureusement à rien pour comprendre les transformations possibles mais l’exercice est commode et suffit pour sembler intelligent et corrosif.

On est ASSEZ PRET, paradoxalement, de la cosmopolitique qui pourrait sembler a priori l’inverse. La cosmopolitique tente de décrypter les liens entre politique et société, mais en s’affranchissant de la pensée bourdieusienne de la reproduction. Elle s’appuie notamment sur les travaux de Latour ou de Callon,  qui aident à comprendre comment interagissent les acteurs sociaux.

Nous essaierons de voir comment les personnes peuvent encore PENSER ET AGIR en citoyens, sans nous arrêter à l’écume médiatique, sans négliger la complexité des réseaux qui relient les humains à leur environnement.

Les articles que je publie ici sont regroupés selon 4 thématiques : Chemins, Galets, Mots, Fils.

Chemins : introductionles articles
Galets : introductionles articles
Mots : introduction les articles
Fils : introduction les articles

Hervé Chaygneaud-Dupuy