Exister

Peut-être pas encore rentrés, je vous propose déjà de sortir ! sortir pour exister.

Si vous trouvez qu’exister ressemble beaucoup à la sortie anglaise (exit), c’est normal ! Exister signifie sortir, se tenir hors au sens étymologique. François Jullien dans Dé-coïncidence, en revenant à cette origine, montre en quoi exister permet de « sortir de l’enlisement de la vie » quand tout coïncide parfaitement et qu’il n’y a plus de place pour l’inouï. Exister, c’est s’arracher à la coïncidence, à l’adéquation. C’est réintroduire du jeu, permettre la nouveauté.

La rentrée est souvent le moment où l’on reprend ses habitudes, son train-train. Le vide des vacances (en espérant que nous ayons laissé de la place à LA vacance – qui n’est pas la vacuité) est vite rempli par les to do lists. Si nous voulons ne pas exister par intermittence, le temps des vacances ou des weekends, nous devons « sortir » régulièrement. Et si, de manière impromptue, nous suivions l’invitation lumineuse des affichages blanc sur fond vert qui nous indiquent la sortie la plus proche ? L’exit pour exister !Aller puiser dans « de nouvelles ressources pour un nouveau possible ». Pas une fuite hors de la réalité donc, mais l’essor de la liberté.

 

2 réflexions sur « Exister »

  1. Dans la lignée de ce livre « Dé-coincidence » (2017 – Grasset), il faut citer le dernier chapitre « Ex-istence : en se tenant hors du monde, habiter l’Autre » du petit livre de François Jullien « Ressources du Christianisme – mais sans y entrer par la foi » édité en 2018 par L’Herne. En helléniste et sinologue, l’auteur nous fait suivre dans sa lecture de Jean, des filons féconds d’une pensée de l’existence.

  2. Hello. Ça laisse entendre que rentrer donne l’occasion de repartir…
    Ça rassure un peu !
    Ce qui donne un bel ordre du jour à l’agir café du mercredi 5 sept 18h !
    Sur un hebdo de mdr qu’on lit juste en rentrant il y a une belle phrase de Simone Veil: « Je suis toujours rebelle. C’est presque un réflexe quand on me dit quelque chose, j’ai immédiatement envie de dire le contraire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *