Cet été, mettez-vous au jardinage !

Monsieur le Président de la République, Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs les Ministres,

je ne vous comprends pas. Face à l’endettement et au déficit, vous ne voyez que deux solutions également désastreuses : baisser les dépenses ou augmenter les recettes et bien sûr en évitant que ça se voit pour ne pas nous désespérer. Comme vous faites les choses en catimini, vous vous contentez de réduire les moyens mais sans modifier fondamentalement les formes d’intervention de l’Etat. Puisque les caisses sont vides, pourquoi ne cherchez-vous pas d’autres modes d’action que la dépense publique ? On a l’impression que votre recherche d’économie à tout prix paralyse votre réflexion et vous empêche de comprendre les nouvelles interactions possibles entre nous.

Nous, les citoyens, la société civile, les acteurs sociaux et sociétaux sommes beaucoup plus avisés que vous ne l’imaginez. Cessez de regarder les sondages qui ne vous disent rien des mouvements qui animent la société, regardez plutôt la blogosphère, la vie associative (pas celle qui est institutionnalisée mais celle où des pratiques sociales s’inventent), les réseaux informels… Je sais, c’est plus difficile que de commander un sondage mais c’est pourtant nettement plus instructif.

Vous découvrirez que sur les multiples sujets sur lesquels vous ne voyez pas d’autre solution que de couper dans les dépenses, il existe une voie autrement prometteuse, celle de la facilitation des initiatives que nous, citoyens, prenons tous les jours mais que nous ne parvenons pas à démultiplier faute de mise en réseau efficace. En matière de santé, de sécurité, de déplacement, d’éducation, vous n’imaginez pas la créativité qui existe partout sur le territoire. Ce qui manque, c’est la capacité à tirer parti à la bonne échelle de l’inventivité sociétale. Cessez de penser que les solutions sont dans les cabinets ministériels ! Nous avons besoin de jardiniers qui aident les initiatives à grandir pas de géomètres qui dessinent des plans grandioses. Assez de plans Marshall qui ne voient jamais le jour ! Nous voulons que vous vous mettiez au jardinage !

Et si vous profitiez de vos vacances pour aller voir toutes les jeunes pousses qui existent dans le pays ? Ici un « café métier » qui facilite l’orientation, là un « réseau santé » qui permet aux gens de maîtriser leur santé, ailleurs une « bourse du temps » qui facilite l’entraide entre générations… Vous allez dire que tout ça est bien minuscule à l’aune des immenses problèmes que vous avez à gérer. C’est juste une question de perspective… et d’addition. Alexandre Jardin l’avait bien vu en intitulant son essai sur les initiatives citoyennes « 1+1+1 ». Messieurs nos dirigeants, nous ne vous demandons pas de vous occuper des « 1 », nous nous en chargeons ; nous vous demandons juste d’intercaler les « + ». C’est sans doute un moyen plus sûr de contenir la dépense publique mais c’est surtout l’assurance de redonner de l’énergie et de la cohésion à la société. Cela suppose « juste » une révolution mentale de votre part : que vous fassiez confiance à votre peuple plutôt que d’en craindre les débordements.

Une réflexion sur « Cet été, mettez-vous au jardinage ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *